Le processus de sélection de vos TIC en 30 secondes
Le processus de sélection de vos TIC en 30 secondes
  • Évitez de suivre la mode, de penser que la solution adoptée avec succès par un concurrent vous conviendra ou de vous fier aveuglément aux promesses des fournisseurs;
  • Créez un comité de sélection (n’oubliez pas d’y inclure de futurs utilisateurs et, possiblement, un expert neutre capable de parler TIC et gestion avec la même clarté);
  • Faites vos devoirs et examinez avec méthode et attention les différents systèmes qui pourraient combler votre besoin d’affaires (ne tombez pas trop vite en amour avec un produit);
  • Veillez à ce que les fournisseurs se concentrent sur vos besoins (pas sur les leurs) et mettez-les à l’épreuve (ne vous contentez pas de leur présentation normale).

« Rappelez-vous, les résultats de PME 2.0 ont démontré que le succès dans l’intégration de système repose en grande partie sur la qualité de ces étapes préparatoires »

À vous de choisir!

Comme la plupart des entreprises, vous n’embaucheriez sans doute pas de nouveaux employés:

  • Sans avoir préparé et diffusé une description assez exhaustive des tâches précises qu’ils devront accomplir;
  • Sans avoir invité les candidats les plus prometteurs à se présenter à un entretien ou à participer à une série de tests dans lesquels ils devront faire la démonstration de leurs compétences;
  • Sans faire participer quelques personnes clés (possiblement celles qui devront travailler directement avec les nouvelles ressources) à la prise de décision.

La démarche de sélection d’un nouveau système informatique doit aussi être entreprise avec rigueur. Celle proposée ici est simple, mais requiert du temps de personnes clés dans votre entreprise. N’hésitez pas à y consacrer temps et argent. Le rendement du capital investi est garanti.

Voici les quatre étapes essentielles de ce processus de sélection :

  1. Préparez un appel d’offres, c’est-à-dire un cahier des charges qui tiendra compte des résultats de votre analyse de besoins.
  2. Dressez la liste des fournisseurs dont l’offre de services paraît correspondre au contenu de votre cahier des charges, envoyez à chacun une invitation à soumettre une proposition, et invitez quelques fournisseurs à venir faire une démonstration de leur produit devant un comité de sélection notamment formé de futurs utilisateurs (lors de ces présentations, ne vous laissez pas éblouir par un discours publicitaire déconnecté de votre situation particulière).
  3. Dans la mesure du possible, exigez-en plus du fournisseur retenu. Demandez-lui d’expliquer comment il adaptera sa solution pour combler les écarts qui existent entre ses fonctionnalités et vos besoins, ou comment vos processus devraient changer pour coller au fonctionnement de son outil (n’hésitez pas à demander que tout ce qui précède soit documenté par écrit ou à exiger une présentation des TIC après leur nouveau paramétrage);
  4. Alignez le projet et signez le contrat! Demandez une offre de prix complète et définitive au vendeur (vous ne voulez évidemment pas de mauvaise surprise qui remettrait en question le coût du projet et, possiblement, sa viabilité), faites vérifier le contrat par un expert et mettez en place la structure de gestion du projet.

« Un bon traducteur pourra notamment vous aider à rédiger un appel de propositions de qualité et à interpréter les devis proposés par les fournisseurs »

Un traducteur pourra vous aider

Le processus de sélection des technologies sur lesquelles reposeront votre projet numérique doit être robuste. Ne vous fiez pas à votre instinct ou aux conseils du premier venu. Faites plutôt appel à des ressources internes ou à des consultants neutres qui comprennent vos besoins d’affaires, connaissent le marché et le langage des TIC et sont capables de jouer le rôle de « traducteur » entre la direction de votre organisation et ses fournisseurs éventuels (pour faire en sorte que l’alignement « stratégies d’entreprise et des TIC » se fasse).

Trois critères pourront vous aider à choisir la ressource qui vous accompagnera dans votre projet :

  1. Le « traducteur » idéal n’est pas votre fournisseur technique de services technologiques.
  2. Il (ou elle, évidemment) comprend très bien vos besoins d’affaires et ceux des entreprises de votre industrie.
  3. Il parle « TIC » sans problème, mais il parle aussi le même langage que vous et il peut décoder les messages que vous lui transmettez.
4 étapes pour choisir son logiciel

Le recours au guide 4 étapes pour choisir son logiciel vous évitera de tomber dans les pièges les plus courants qui guettent les entreprises au moment où elles sélectionnent un fournisseur. Ne recrutez pas votre fournisseur sans l’avoir consulté préalablement!

L’expérience de Confection C. Cliche

Quelques entreprises ont su se démarquer par leur capacité à adopter de bonnes pratiques de sélection de leur logiciel. L’expérience de Confection C. Cliche fait l’objet d’une étude de cas.


Prochaine clé

Gestion de projet

Toutes les études le démontrent, les projets bien planifiés et bien gérés ont deux fois plus de chance d’être complétés avec succès. Une gestion de projet professionnelle permet d’éviter, ou de circonscrire, les problèmes les plus fréquents.

Consulter la prochaine clé
Gestion de projet