Blush Lingerie prend le virage du commerce électronique de détail

Fondée en 1988, la société Blush Lingerie se spécialise dans la production et la distribution, aux quatre coins du monde, d’une collection de sous-vêtements pour femmes, aussi séduisants qu’abordables. En 2013, la direction de la PME conclut cependant que son site Web non transactionnel et son réseau de distribution ne lui permettront pas de maximiser ses ventes à l’internationale. Elle décide donc de profiter du projet PME 2.0 pour lancer une boutique en ligne, afin que les consommateurs achètent ses produits directement.

Blush Lingerie prend le virage du commerce électronique de détail

Au début des années 2010, la concurrence mondiale force Blush Lingerie à travailler simultanément à l’augmentation de son chiffre d’affaires et à la diminution de ses coûts. Les technologies de l’information et de la communication sur lesquelles elle s’appuie ne sont toutefois pas adaptées à l’atteinte de ces objectifs. La PME montréalaise doit particulièrement se contenter de distribuer ses produits par l’intermédiaire de détaillants, puisqu’elle ne possède pas de magasin en ligne.

Blush décide donc :

  • De mettre en œuvre un nouveau système de gestion intégré (ERP);
  • D’élaborer et de lancer une boutique électronique;
  • De se doter d’un plan de marketing en ligne.

Le lancement d’un site Web transactionnel et de la stratégie destinée à la promouvoir constituera la grande priorité de Blush Lingerie.

Les étapes de lancement de la boutique de Blush

Blush a mis en œuvre son site de commerce électronique dans le cadre du projet PME 2.0. Le développement de cette boutique s’est fait en plusieurs étapes :

  • Un examen poussé de ses besoins a permis à Blush Lingerie de choisir une plateforme de commerce de détail en ligne en mesure de soutenir ses activités électroniques en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde;
  • Blush a retenu les services d’une entreprise spécialisée dans le développement de boutiques électroniques reposant sur sa nouvelle plateforme;
  • Blush et des experts ont réalisé, dans le cadre d’ateliers, une cartographie détaillée des différents processus à prendre en compte lors de la construction de la boutique (p. ex., processus de gestion des retours);
  • Ils ont défini les différentes fonctionnalités à intégrer dans la boutique pour répondre aux besoins des clients (p. ex., ces derniers devaient être automatiquement orientés vers la version linguistique et nationale du site leur convenant le mieux, et ils devaient pouvoir faire des recherches par couleur ou type de tissu);
  • Ils ont mis en place les technologies nécessaires à l’automatisation de certains processus, comme ceux de gestion des stocks, de prise de commandes, de génération de promotions ou de production de rapports;
  • Ils ont développé une stratégie marketing basée notamment sur l’exploitation des médias sociaux et l’optimisation du site pour les moteurs de recherche.

Aux yeux de la direction de Blush, PME 2.0 a permis à cette entreprise de « relever avec succès les défis auxquels font face les grossistes canadiens traditionnels qui souhaitent s’intégrer à l’univers du commerce électronique ».

" Le lancement d’un site Web transactionnel et de la stratégie destinée à la promouvoir constituera la grande priorité de Blush Lingerie "

Les répercussions de la boutique en ligne se multiplient

Blush n’a pas exécuté l’ensemble de son plan de match « commerce électronique » pendant le projet PME 2.0. À sa conclusion, il lui restait en effet à interrelier sa boutique en ligne à son futur progiciel de gestion intégrée ou ERP.

Malgré cela, le projet constitue déjà un succès majeur pour l’entreprise :

  • De manière générale, celle-ci s’est métamorphosée et est passée d’une entreprise aux capacités numériques limitées, sans expérience en commerce de détail électronique, à une compagnie techniquement avancée, capable d’utiliser le cybercommerce et le numérique pour conquérir un avantage sur ses concurrents;
  • La boutique de Blush lui a permis d’améliorer son image dans le marché;
  • La publicité générée par le nouveau site transactionnel a encouragé de nouveaux détaillants à aborder Blush Lingerie;
  • Le magasin en ligne de la PME lui permet maintenant d’entretenir une relation directe avec les consommateurs, ce qui favorise l’obtention d’une information précieuse sur leurs besoins et leurs préférences.

" PME 2.0 a permis à l'entreprise de relever avec succès les défis auxquels font face les grossistes canadiens traditionnels qui souhaitent s’intégrer à l’univers du commerce électronique "

Blush Lingerie a réussi son virage vers le commerce de détail en ligne pour les raisons suivantes :

  • 1. La direction a compris que de fonder une boutique en ligne était essentiel au succès de l’organisation et que cela ne pouvait pas se faire « à temps partiel »;

  • 2. Un magasin en ligne est une entité complète et séparée qui a besoin de ses propres ressources (par ex., un inventaire spécifique et une équipe dédiée);

  • 3. Pour pallier son inexpérience en matière de commerce électronique, la PME s’est bien entourée. Elle s’est associée à un fournisseur de services de développement de boutiques en ligne de haut niveau;

  • 4. Finalement, Blush a su constituer une équipe interne de qualité. Elle a, entre autres, embauché un gestionnaire en commerce électronique et un gestionnaire en marketing en ligne chevronné.